1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à LA VALETTE DU VAR
  3. Faut-il vendre ou louer son bien immobilier?

Faut-il vendre ou louer son bien immobilier?

Publié le 03/01/2023

Ah l’immobilier ! Il nous passionne... Mais il est parfois si complexe et demande de faire de bons calculs pour ne pas faire de mauvaise affaire. Vous êtes déjà propriétaire, mais arrive le moment ou vous ne savez pas s’il faut vendre ou louer. Et la réponse à cette question n’est pas si simple... Car plusieurs éléments vont avoir une incidence sur la réponse.

Vous hésitez à vendre votre résidence principale

Lorsque l’on souhaite changer d’habitation, on se demande si on ne veut pas la garder en la louant et en acquérir une autre. L’inverse est aussi envisageable, on peut vouloir garder sa résidence principale qu’on détient, la mettre en location et devenir locataire soit même pour une plus ou moins longue durée... Le temps d’un voyage par exemple.

Il existe de nombreux cas particuliers. Mais il vous faut vous dire que la vente est définitive certes, mais que vous ne partirez pas avec les tracas liés à la location. A l’inverse, en la louant, vous continuerez de capitaliser si vous avez un crédit. Et vous pourrez même dégager des revenus de cette location. Tout est une question de calculs et de situation.

Avez-vous les moyens de garder votre bien et de le louer et de payer pour un autre logement ? La banque vous accompagne-t-elle dans ce projet ? Si oui ? Quel est votre budget en tenant compte des futurs loyers ?

Il vous faut aussi penser à votre apport investi, au capital remboursé, vous en aurez peut-être besoin pour votre futur achat et ce sera donc pour vous une bonne raison de vendre. Sans parler de la plus-value, qui n’est pas imposée pour la résidence principale. Certains préfèrent vendre et repartir à zéro, en récupérant plus-value, apport et capital. D’autres préfèrent garder leur bien pour des raisons patrimoniales ou sentimentales... ou parce qu’ils savent qu’ils reviendront y vivre. Peut-être que le prix de vente pèsera le plus dans la balance ? Pourquoi ne pas faire une estimation auprès de notre agence Century 21 Colbert Immobilier pour en savoir plus sur les prix afin d’avancer dans votre réflexion ?

Vous hésitez à vendre votre résidence secondaire

Sachez que dans le cas de la vente d’une résidence secondaire, vous serez certainement imposé sur la plus-value immobilière. Car si vous en êtes exonéré pour une résidence principale, vous êtes imposable pour une vente de résidence secondaire sauf si vous la détenez depuis plus de 20 ans car le fisc précise ceci « votre bien est exonéré d’impôt sur le revenu au terme d’un délai de détention de 22 ans, tandis qu’il est exonéré de prélèvements sociaux au terme d’un délai de détention de 30 ans ».

Un élément à retenir car si vous avez ce bien depuis moins longtemps l’imposition sur la plus-value sera calculée sur la base de l’impôt sur le revenu (19%) et aux prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine et assimilés (17,2 %). Un abattement est possible après 5 ans de possession. Autant vous dire qu’il est normal d’hésiter... Car en la louant en courte durée ou longue durée, vous pourrez la rentabiliser.

La location saisonnière ne s’improvise pas, tout comme la location classique. Retenez que sur ces revenus aussi, vous serez imposé et parfois lourdement. Faites vos calculs pour choisir entre la vente ou la location. La location vous laissera le temps de réfléchir...

Vous hésitez à vendre un investissement locatif

Les investisseurs hésitent parfois à se détacher d’un ou de plusieurs biens immobiliers. Et ce pour différentes raisons, pour récupérer du capital, parce qu’ils ont eu des problèmes avec des locataires, parce qu’ils n’ont plus les moyens de l’entretenir pour qu’il reste dans les standards de décence de la loi.

Notez que les logements les plus énergivores doivent obligatoirement être rénovés pour être loués selon un calendrier décidé par le gouvernement. Cette règle les incite à vendre leurs investissements locatifs. Et ce, sans grande hésitation s’ils sont très mal notés sur le DPE et que les travaux coûtent plus chers que le prix d’achat...

En revanche, dans d’autres cas, il peut parfois arriver qu’on se demande ce qu’on fait de cet investissement locatif. Vacance locative, problèmes avec le locataire, imposition trop élevée... les propriétaires sont parfois découragés.

Dans ce cas, il faut essayer de trouver une solution :

  • soit en le vendant (mais attention, on ne peut pas vendre occupé sans prévenir le locataire 6 mois à l’avance).
  • soit en déléguant la gestion à une agence.

Faites vos calculs, car vous serez imposé sur la plus-value immobilière pour votre investissement locatif. Et n’hésitez pas à contacter des professionnels pour trouver la meilleure formule de location pour votre situation et votre bien.

Ce qu’il faut retenir si vous hésitez à vendre ou louer

Dans tous les cas, un projet de vente se prépare. Et s’il s’agit du bon moment pour vous, vous pouvez tenter une mise en vente pour tester le marché. Vous verrez assez rapidement si le prix que vous attendez est le juste prix et s’il existe une demande. Vous pouvez faire la même démarche en le mettant en location.

Si vous êtes plus pressé par le temps, car vous souhaitez acheter et que la vente vous permet de concrétiser ce projet, cela demande plus de préparation, surtout si vous voulez éviter le prêt-relais.

Enfin, on dit souvent que l’immobilier est une question de « timing », que tout se fait au bon moment. Donc ne vous pressez pas, surtout pour des projets aussi importants qui représentent des investissements élevés, financièrement et affectivement.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous