1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à LA VALETTE DU VAR
  3. La mi-septembre est une période stratégique pour investir dans la pierre

La mi-septembre est une période stratégique pour investir dans la pierre

Publié le 01/09/2022
Le pouvoir d’achat des Français est en berne. L’investissement locatif se présente comme une solution envisageable pour améliorer son pouvoir d’achat. Bevouac, site spécialisé dans l’investissement locatif dans l’ancien, a repéré les périodes où cet investissement est le plus rentable. Avant de vous lancer, sachez qu’il vaut mieux éviter la période allant de mi-mars à mi-avril, la tension immobilière étant à son comble à cette époque. Les prix augmentent au printemps, ce qui est peu avantageux. «Les familles qui souhaitent signer leur acte de vente en juin et juillet, pour emménager durant l’été et être prêts pour la rentrée scolaire, se précipitent sur leur projet immobilier durant ce printemps de l’immobilier (NDLR L’acte de vente définitif étant signé en moyenne 3 mois après un accord sur le prix entre l’acheteur et le vendeur). Durant cette période, où le marché est tendu, il est donc peu recommandé de réaliser un investissement immobilier», commente Martin Menez, président de Bevouac.

En décembre, certes les prix au m² baissent mais le nombre de ventes explose, ce qui n’est pas idéal pour se faire une place et choisir le bien souhaité. Les personnes qui se lancent dans une recherche de bien en septembre (pour une signature de l’acte de vente définitif en décembre), sont moins nombreuses pourtant en raison de «la reprise du travail, de la rentrée des enfants qui les préoccupent» mais en décembre, le nombre d’actes notariés répertorié est conséquent. «Cela peut s’expliquer par la volonté, pour les vendeurs, d’éviter les impôts locaux et, pour les investisseurs, de défiscaliser sur l’année en cours», ajoute Martin Menez.

Janvier, mai et septembre, des périodes idéales

À l’inverse, mi-janvier, mi-mai et mi-septembre, la tension du marché se relâche et les prix sont plus accessibles. «C’est durant ces mois qu’il est possible d’optimiser son investissement. En effet, avec un prix à l’achat plus faible, le rendement locatif brut se voit boosté!», assure Martin Menez. Au mois de mai, la tension du marché est moindre alors «qu’on aurait pu se dire que c’est le mois où les ménages anticipent la rentrée mais visiblement ils l’ont anticipée avant en se ruant sur le marché en février, mars et avril», s’étonne-t-il. Est-ce l’effet pont, les Français ayant alors la tête aux vacances plutôt qu’aux affaires?

Mais quelle date privilégier parmi ces 3 périodes? Janvier reste le mois le plus intéressant, avec des prix au m² au plus bas: 1625 € en moyenne, lissé sur les 5 dernières années. De plus, «un investissement locatif nécessite souvent plus de travaux ainsi qu’une configuration différente», affirme Martin Menez. Investir mi-janvier permet d’avoir terminé les travaux et d’être fin prêt à mettre en location son bien à la rentrée de septembre.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous